En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres    

ENSG

L'école nationale des sciences géographiques (ENSG)
 
Accueil / Formation / Formation initiale / Cycle d’ingénieur

Cycle d’ingénieur

- Métiers & débouchés
- Programmes & organisation des études
- Infos pratiques


Métiers et débouchés

Ingénieur ENSG non fonctionnaire

Les métiers auxquels ils sont préparés sont actuellement en pleine expansion. Les entreprises recrutant les ingénieurs ENSG sont très variées, tant en termes de statut (secteur privé, public, semi-public) qu’en taille (petite PME employant une dizaine de personnes, entreprise de taille moyenne, grand groupe de 300 000 salariés) :

- Les grandes sociétés qui travaillent pour la défense (Magelium), l’énergie (Total, Areva), les transports (RATP, transport public Genevois), le BTP (Soldata), l’environnement (Veolia), les télécommunications (Bouygues) dans le cadre de grands projets informatiques à composantes spatiales. Dans ces entreprises, ils seront chargés de collecter des données et de les modéliser, de programmer et mettre en œuvre des systèmes d’information géographique (SIG).
- Les sociétés prestataires pour ces grands groupes (Shlumberger).
- Les sociétés de services qui interviennent dans l’installation et la maintenance de systèmes d’information géographique (SIG). Les SIG sont devenus des outils incontournables pour le management optimal de très nombreuses sociétés et dans l’aide à prise de décision (Cap Gemini, STERIA).
- Les sociétés qui produisent des données géographiques ou des
systèmes d’information géographique (ESRI, Intergraph, Geoconcept,
STAR-APIC).
- Les Start up de Webmapping qui proposent entre autres des services d’aide à la localisation
- Les collectivités territoriales importantes (services techniques des municipalités, de conseils généraux, de conseils régionaux…).

Tous les ans, une partie des ingénieurs (environ 25%) poursuivent leurs études en thèse dans des laboratoires français ou étrangers (ENS ULM, Paris 6, CEA Saclay, Mines Paristech, Université de Nottingham…).

Ingénieur ENSG fonctionnaire IGN

Ils sont embauchés dès l’entrée de l’école (et sont rémunérés pendant leurs études), en vue de leur intégration au corps d’Ingénieur des Travaux Géographiques et Cartographiques de l’État (ITGCE), corps de catégorie A. À la sortie de l’école, ils seront affectés au sein de l’IGN, en fonction de leur spécialité de dernière année de formation. Ils interviennent pour concevoir, développer, produire, contrôler et diffuser les produits de l’IGN. Par la suite, ils pourront effectuer leurs parcours professionnels aussi bien dans différentes branches de la fonction publique que dans le secteur privé, partout où leur expertise en géomatique technique est unanimement appréciée.

Programmes et organisation des études

Déroulement des études

La première et la deuxième année se déroulent à l’ENSG à Marne-la-Vallée sur le campus de la cité Descartes. L’enseignement des deux premières années est commun à tous les élèves-ingénieurs. Ils vont ainsi acquérir, pendant deux ans, les compétences indispensables pour suivre une filière de spécialisation en troisième année : techniques d’acquisition de l’information géographiques (géodésie, topométrie, photogrammétrie, télédétection), matières scientifiques connexes (mathématiques, physique), informatique, modélisation et gestion des bases de données géographiques, sciences humaines (langues, communication…) et management de projet, outil indispensable à tout ingénieur.

En fin de première année les élèves ingénieurs rejoignent l’annexe de l’école située à Forcalquier (Alpes de Haute Provence) pour un stage pratique d’une durée de 10 semaines.

La deuxième année est structurée autour de 2 projets importants :
- Un projet de sensibilisation à la recherche, en partenariat avec des laboratoires de recherche. L’objectif est de faire découvrir aux élèves-ingénieurs le travail de recherche, la vie dans un laboratoire et de leur donner le goût de l’innovation,
- Un projet développement qui consiste en la réalisation d’un produit informatique finalisé faisant appel à la modélisation, à l’analyse formelle et à la programmation. Ce projet est mis en œuvre au travers d’une démarche de gestion de projet.

Enfin, l’année se termine par un stage pluridisciplinaire réalisé en entreprise publique ou privée, en laboratoire de recherche ou en collectivités territoriales (de mai à fin juillet, 11 semaines minimum).

La troisième année est une année d’approfondissement de l’un des domaines de base ou d’un domaine connexe à la géomatique s’inscrivant dans le cadre du projet professionnel de l’étudiant. Elle est complétée par un tronc commun d’un mois en sciences humaines et se termine par un travail de fin d’études (TFE) de cinq à six mois.

Les étudiants qui le souhaitent pourront effectuer leur troisième année dans une école partenaire :
- Ecole nationale des travaux publics de l’état (ENTPE)
- Ecole des ingénieurs de la ville de Paris (EIVP)
- Ecole supérieure des géomètres et topographes (ESGT)
- Ecole spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie (ESTP)
- Institut national des sciences appliquées (INSA Strasbourg)
- Ecole Hassania des Travaux Publics (EHTP, Casablanca Maroc)

Le double-diplôme est également proposée aux étudiants. Ce cursus en 4 ans permet à l’élève ingénieur d’obtenir deux diplômes en sortie. Le déroulement de ce cursus est le suivant : les étudiants feront leurs deux premières années (première et deuxième année du cycle ingénieur) dans une école et les deux dernières années du cursus (deuxième et troisième année du cycle ingénieur) dans une seconde école.

Les Ecoles partenaires sont :
- Ecole et Observatoire des sciences de la Terre (EOST, Strasbourg)
- Ecole Hassania des travaux public (EHTP Casablanca, Maroc)
- EIVP

Détails de la 1ère année

- 9 mois d’enseignement théorique
- 10 semaines de stage sur le terrain à Forcalquier dans les Alpes de Haute Provence

PDF - 31.5 ko
Synopsis du programme d’enseignement
cycle ingénieur 1ère année

Détails de la 2ème année

- 8,5 mois d’enseignement théorique
- 11 semaines de stage pluridisciplinaire

PDF - 28.8 ko
Synopsis du programme d’enseignement
Cycle ingénieur 2ème année

Détails de la 3ème année

La troisième année commence par un tronc commun d’enseignement en sciences humaines (1 mois).

Programme d’enseignement à venir

Les filières et les options associées comprennent des enseignements spécifiques et des enseignements partagés avec les masters et mastères spécialisés de l’ENSG ou ceux cohabilités avec des universités qui sont des références dans leur domaine. Les élèves bénéficient de cours dispensés par des professeurs universitaires, des professionnels et des personnalités extérieures reconnus.

Les filières proposées aux élèves ingénieurs de 3ème année sont :

- Filière : Master 2 Informatique appliquée aux systèmes d’information géographique (IASIG) dans les locaux de l’UPMC
- Filière : Master 2 Information géographique (M2IG) cohabilité avec l’UPEMLV
- Filière : Master 2 Carthagéo pro cohabilité avec Paris 1
- Filière : Master 2 Développement durable, management environnemental et géomatique (DDMEG) cohabilité avec Paris 1
- Filière : Mastère spécialisé en photogrammétrie, positionnement et mesure de déformations (PPMD)
- Filière : Mastère spécialisé Architecture des systèmes d’information géographique (ASIG) avec l’ESIEE

Réseaux et Partenariats :
- Le réseau des écoles de la géomatique permet aux 4 écoles les plus ancrées sur le domaine (ENSG, ESTP, INSA de Strasbourg, ESGT) d’échanger des élèves en 3ème année pour ouvrir des passerelles vers les métiers particuliers de chacune.
- Le réseau des écoles des ministères chargés de l’écologie et de l’agriculture : l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat (ENTPE), Ecole Nationale de la Météorologie (ENM), AgroSup Dijon, l’Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg (ENGEES) et l’ENSG. Ces cinq écoles développent des actions communes ou partageables, afin de créer une synergie forte entre établissements avec :

  • L’échange d’élèves ingénieurs dans le cadre des voies, filières ou dominantes d’approfondissement en troisième année
  • Un double-diplôme (à l’étude)

- Partenariat avec l’EIVP : échange d’élèves ingénieurs en troisième année et double-diplôme
- Partenariat avec l’ESIEE : possibilité d’échange d’élèves ingénieurs en troisième année

Infos pratiques

- Conditions d’admission
- Calendrier et coût de scolarité

Catalogue des formations continues

Catalogue des formations continues

Offres de formations continues 2014
Propositions d’offres de stages et d’emplois

Stages & emplois ...

Saisir votre offre
Lettres d’information

La lettre d'information de l'ENSG

Consulter