ENSG

L'école nationale des sciences géographiques (ENSG)
 
Accueil / Travaux d’élèves / Géodésie-Topométrie / Localisation et géoréférencement du Laboratoire souterrain bas bruit, sur le (...)

Localisation et géoréférencement du Laboratoire souterrain bas bruit, sur le plateau d’Albion

Le Laboratoire Souterrain à Bas Bruit (LSBB) est installé à Rustrel (84) dans l’ancien poste de conduite de tir des missiles balistiques du plateau d’Albion. Sa situation exceptionnelle (le poste de tir est situé à 450 m sous le niveau du sol), en fait un lieu unique au monde par le bas niveau de bruit obtenu lors des observations. Démilitarisé en 1997, le site a été alors reconverti en un laboratoire scientifique dépendant de l’Université de Nice Sofia Antipolis.

Aujourd’hui une trentaine de laboratoires, français ou étrangers, sont impliqués dans les programmes de recherches en cours.

Pour des raisons de sécurité liées aux activités de défense, tous les plans du site ont été détruits par les militaires après sa construction. Dès l’arrivée des chercheurs sur place, un besoin crucial de localisation et de géo-référencement s’est avéré. C’est dans ce contexte que la première collaboration entre l’ENSG et le LSBB s’est initiée en 2002.

Parmi les travaux effectués par les différentes promotions d’élèves géomètres ou ingénieurs, on peut notamment citer :

- implantation et détermination d’un réseau géodésique à l’intérieur des trois kilomètres de galeries. Ce réseau, constitué par une quarantaine de repères, a été observé par des méthodes de topométrie de précision ;

- détermination d’un réseau géodésique en extérieur, implanté à la verticale du réseau intérieur et observé par GPS. Il est à noter que la cohérence des deux réseaux est centimétrique, leurs précisions relatives étant respectivement millimétrique et centimétrique ;

- réalisation d’une orthophotographie et de 2 MNT, l’un à basse résolution (pas du maillage de 4m), l’autre à haute résolution (pas du maillage de 2m). Ce chantier a notamment permis d’exploiter les premières données des caméras numériques développées au LOEMI et montées pour la première fois de façon à obtenir des prises de vues obliques « avant-arrière » ;

- réalisation d’un SIG permettant l’exploitation de ces données ;

- mesures de micro-gravité. Commanditées par l’Institut de Physique du Globe de Paris, ces observations réalisées sur des réseaux implantés sur la même verticale, permettent une meilleure connaissance de la structure interne du sous-sol.


Ces quelques exemples illustrent une collaboration exemplaire entre des organismes de recherches et l’ENSG. Le LSBB constitue un cadre de travail idéal pour nos élèves, leurs permettant de s’impliquer dans des projets variés et motivants. La qualité des résultats l’atteste.

Propositions d’offres de stages et d’emplois

Propositions de stages & d’emplois...

Saisir votre offre
Catalogue des formations continues

Catalogue des formations continues

Catalogue formations 2017