ENSG

L'école nationale des sciences géographiques (ENSG)
 
Accueil / Formation / Formation initiale / APRÈS BAC+4/+5 / Masters mention Géomatique

Masters mention Géomatique

Cette mention [1] est à orientation mixte professionnelle/scientifique et a pour vocation de permettre l’accès à des emplois d’ingénieur d’étude, ingénieur de recherche ou de développements technologiques dans le domaine de l’Information Géographique Numérique, chef de projet dans des entreprises (entreprises de la géographie numérique, géomatique, prospection géophysique, environnement, défense, bureaux d’études ou administrations territoriales).

Master 1 Géomatique

Le master 1 géomatique est co-accrédité par l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (U-PEM) et l’Ecole nationale des sciences géographiques (ENSG).

Objectif Formation Compétences Orientation Recrutement Candidature
Contact

Objectif

Ce master vise à apporter aux étudiants les connaissances de base sur l’ensemble des domaines de la géomatique, en reliant ces domaines à l’informatique : acquisition, modélisation, analyse et visualisation de données localisées.
Cette formation a pour vocation de former des étudiants qui intégreront les masters 2 de la mention géomatique portée par l’U-PEM et l’ENSG : Technologies des Systèmes d’Information (TSI) et Information Géographique Analyse Spatiale et Télédétection (IGAST).

Formation

Les cours du master 1 géomatique sont dispensés dans les locaux de l’ENSG sur une année universitaire. Ils consistent en des enseignements théoriques et pratiques (cours magistraux, travaux pratiques, travaux dirigés) sur une période de 400h.
Un projet long (200h) complète cet enseignement traditionnel. Commencé dès janvier à raison d’une journée par semaine, ce projet permet aux étudiants de mettre en pratique au plus tôt leurs acquis sur des problématiques concrètes.
Les enseignements sont assurés par des enseignants de l’ENSG et des intervenants issus du monde professionnel.

Compétences acquises

À l’issue de la formation, les étudiants ont acquis des connaissances générales en géomatique :

  • Informatique : algorithmie, pratique de la programmation (Python), langage orienté objet (Java), méthodes agiles ;
  • Techniques d’acquisition de données géographiques : géodésie, topométrie, photogrammétrie, télédétection, etc. ;
  • Méthodes de modélisation et d’analyse de données spatiales : analyse spatiale, statistiques, base de données, systèmes d’information géographique, etc. ;
  • Outils de visualisation des données localisées : cartographie, webmapping, etc.


Poursuite d’études

En deuxième année de master, les étudiants peuvent choisir l’une des deux spécialisations de la mention géomatique :

  • M2 TSI pour une formation sur les systèmes d’information comprenant des données spatiales ;
  • M2 IGAST pour une spécialisation en télédétection et analyse de données géographiques.

Recrutement

  • Étudiants issus de licences professionnelles en géomatique ;
  • Étudiants de licences de géographie, ainsi que de formations touchant à l’aménagement du territoire (urbanisme, architecture…) ayant des compétences en informatique, analyse de données et/ou SIG ;
  • Étudiants de filières scientifiques (licence mathématique, informatique, physique, …) motivés par les aspects applicatifs de ces disciplines.

Candidature

Dépôt des dossiers à partir mi-avril et entretiens à partir de fin juin

Contact

Responsable pédagogique
Clément Delgrange
- Envoyer un message.

Master 2 Technologies des Systèmes d’Information (TSI)

Le master 2 Technologies des systèmes d’information (TSI) est co-habilité par l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) et l’Ecole nationale des sciences géographiques (ENSG).

Objectif Formation Débouchés Recrutement Contact

Objectif

Le master dispense des enseignements en systèmes d’information comprenant des données spatiales.
Il a pour objectif de former des étudiants capables de concevoir et mettre en oeuvre des outils informatiques pour intégrer, structurer et visualiser des données dans un système informatique complet, allant du Hardware au Software en passant par l’embarqué.

Formation

Le master TSI propose une formation pointue depuis le fonctionnement Hardware d’un machine connectée jusqu’au développement d’application de haut niveau au travers d’un client usager (navigateur web). Au cours de l’année, les étudiants seront formés aux techniques de programmation bas niveau pour le monde de l’embarqué et à l’environnement Web. Au travers des cours et TPs de Unix, ils seront capables de développer des programmes qui s’exécutent de façon autonome.

Par ailleurs, les étudiants auront une formation sur les techniques de calculs parallèle avec un cours de HPC (High Performance Computing), qui permettra de comprendre comment exploiter toutes les puissances de calcul d’un ordinateur, que se soit au travers des multi-processeurs, de la carte graphique ou au travers d’un système de calcul distribué.

D’un point de vue ingénierie logicielle, par le biais de projets, les étudiants pratiqueront le développement d’application en C++ en utilisant de nombreuses librairies de traitement ou de représentation (OpenGl, OpenCV, ...) au cours du premier semestre.

Au second semestre, un projet structurant de toute la promotion permettra de mettre en pratique les cours de gestion de projet (méthodes Agile) et les méthodes de tests, d’intégration continue et d’interfaçage entre équipes.

Un module de gestion de projet en utilisant les méthodes modernes (Agile, scrum, tests unitaires,etc...) permettra aux élèves d’accélérer leur intégration dans des équipes déjà constituées.

Débouchés

Les systèmes d’information existants et présents dans les entreprises et administrations sont amenés à intégrer des données géolocalisées.
La représentation de ces données (via des services), la structuration et l’interopérabilité de ces données nécessitent l’intégration de nouvelles briques logicielles.
C’est pour assurer ces missions que sont recrutés les étudiants de cette filière.

Les diplômés exercent des métiers variés :

  • ingénieur d’études, ingénieur de développement, puis chef de projet
  • architecte réseau
  • chercheur, enseignant-chercheur (après une thèse).

Recrutement

  • étudiants engagés dans des cursus de masters en géomatique, y compris la mention Géomatique co-accréditée par l’UPEM et l’ENSG dont il est l’un des parcours
  • étudiants de masters scientifiques (informatique, physique, traitement du signal, etc.) et élèves en école d’ingénieurs, motivés par les aspects applicatifs de ces disciplines
  • étudiants de masters de géographie ainsi que de formations touchant à l’aménagement du territoire (urbanisme, architecture, etc.), ayant des compétences en informatique, analyse de données, traitement du signal et/ou SIG, et désireux de se spécialiser
  • professionnels justifiant de plusieurs années d’expérience pratique en géomatique et désireux d’approfondir leurs compétences théoriques et méthodologiques en analyse de données

Contact

Renseignements complémentaires : envoyez un message

Master 2 Information Géographique : Analyse Spatiale et Télédétection (IGAST)

Le master 2 IGAST est co-accrédité par l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) et l’Ecole nationale des sciences géographiques (ENSG).

Objectif Programme Compétences Recrutement Contact

Objectif

Ce master dispense des enseignements en télédétection spatiale et en analyse de données géographiques. Il a pour objectif de former des géomaticiens capables de concevoir et mettre en oeuvre des méthodes visant à structurer, enrichir par analyse et visualiser de l’information géographique vectorielle et image, pour permettre l’étude et la gestion de phénomènes ayant une composante spatiale ou spatio-temporelle, et l’aide à la décision.

Programme

La formation se déroule sur une année universitaire et se décompose en :

  • une formation théorique et pratique de 460 h de cours, de septembre à mars, qui a lieu dans les locaux de l’ENSG et de l’UPEM (campus Paris-Est à Champs-sur-Marne),
  • un stage en entreprise ou en laboratoire de 4 à 6 mois, d’avril à septembre.

La formation est adossée à des laboratoires de recherche, notamment les équipes COGIT et MATIS de l’IGN. Les enseignements sont assurés par des enseignants et/ou chercheurs de ces équipes, de l’ENSG et de l’UPEM. Un cycle de conférences fait intervenir des scientifiques invités provenant de divers organismes, instituts de recherche, entreprises ou administrations.

PDF - 684.5 ko
Programme d’enseignement du Master 2 IGAST

Compétences acquises

  • Télédétection, Traitement d’images satellitaires (optique ou radar).
  • Modélisation et traitement d’information géographique vectorielle ou image,et restitution sous forme de cartes ou de bases de données.
  • Analyse spatiale et spatio-temporelle de phénomènes via les données géographiques.
  • Capacité à concevoir une méthode de recueil et d’analyse d’information géographique adaptée à un problème étudié, en étudiant l’état de l’art et en prenant appui en particulier sur les principaux logiciels usuels pour le traitement d’image et systèmes d’information géographique (SIG).
  • Développement de traitements automatiques dans un SIG ou un logiciel de traitement d’image.

Le titulaire de cette spécialité est à même de participer à des projets de recherche ou des développements technologiques dans le domaine des sciences de l’information géographique.

Débouchés

La généralisation de l’information géographique numérique dans la société moderne permet aux étudiants d’exercer leur métier au sein de nombreux secteurs d’activités : aménagement du territoire, sciences de l’environnement, géophysique, géologie, sciences de l’information géographique.
Les entreprises qui recrutent sont très diversifiées : administrations (instituts producteurs et/ou utilisateurs de données géographiques, collectivités territoriales), enseignement supérieur ou recherche, industries ou organismes de recherche, grandes entreprises (industriels de la géographie numérique, de la géomatique, prospection géophysique, environnement, défense), bureaux d’étude.

Les diplômés exercent des métiers variés :

  • Ingénieur d’étude, ingénieur de développement, ingénieur de recherche ;
  • Chef de projet ;
  • Chercheur, enseignant-chercheur (après une thèse).

Recrutement

  • étudiants engagés dans des cursus de masters en géomatique, y compris la mention Géomatique co-accréditée par l’UPEM et l’ENSG dont il est l’un des parcours ;
  • étudiants de masters scientifiques (informatique, physique, traitement du signal, etc.) et élèves en école d’ingénieurs, motivés par les aspects applicatifs de ces disciplines et intéressés par le traitement de données spatiales ;
  • étudiants de masters de géographie ainsi que de formations touchant à l’aménagement du territoire (urbanisme, architecture, etc.), ayant des compétences en informatique, analyse de données, traitement du signal et/ou SIG, et désireux de se spécialiser sur les méthodes de traitement des données spatiales vectorielles et image ;
  • professionnels justifiant de plusieurs années d’expérience pratique en géomatique et désireux d’approfondir leurs compétences théoriques et méthodologiques en analyse de données.

Contact

Renseignements complémentaires : site web de l’UPE
(Université Paris-Est Marne-la-Vallée avec laquelle la formation M2IGAST est co-accréditée)


Notes

[1Arrêté du 4 février 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de master : à lire sur le site Legifrance

Propositions d’offres de stages et d’emplois

Propositions de stages & d’emplois...

Saisir votre offre
Catalogue des formations continues

Catalogue des formations continues

Catalogue formations 2017