Logo ENSG réduit

Le numérique
au cœur des territoires

Logo facebookLogo twitterLogo linkedInEN

contact

Métiers et débouchés (géomètre-géomaticien)

Le géomètre-géomaticien est un spécialiste de la collecte (mesure) des données sur le terrain, sur les photos aériennes ou spatiales, de leur intégration dans des bases de données, de leur mise à jour et de leur traitement informatique.

Il est capable de les exploiter pour produire des cartes, des plans papier ou numériques, des fichiers de données géographiques destinés à l’aménagement du territoire, aux transports, à la protection de l’environnement, à la lutte contre les risques naturels, au tourisme etc.
Il pratique des activités techniques telles que la topographie, le positionnement par satellite, la photogrammétrie, la télédétection, la programmation informatique, les systèmes d’information géographique, la gestion des bases de données ainsi que la cartographie assistée par ordinateur.

Débouchés

Sur un secteur professionnel dynamique et très varié, la multitude des possibilités de carrière permet d’envisager une vie professionnelle riche et diversifiée. De nombreux secteurs techniques de la géomatique recrutent des professionnels issus de cette certification :

  • IGN (pour les élèves fonctionnaires)
  • Services déconcentrés de l’équipement, de l’agriculture, de l’environnement, fonction publique territoriale, cadastre
  • Entreprises gestionnaires de réseaux (eau, assainissement, électricité, télécommunications),
  • Cabinets de géomètres
  • Services techniques des collectivités territoriales
  • Sociétés de services en ingénierie et informatique (SSII)
  • Entreprises de haute technologie
  • Bureaux d’études d’entreprises du BTP
  • Entreprises de surveillance et d’auscultation d’ouvrages d’art

Les perspectives d’emploi sont donc particulièrement nombreuses, tant sur le plan régional, national, qu’international. Vous pourrez exercer comme assistant technicien, géomètre, expert technique...

Les salaires mensuels habituellement constatés en France sont de l’ordre de 1 800 € pour un opérateur débutant, jusqu’à 2 700 € pour un opérateur confirmé.

Poursuite d’études

A la fin de ce cycle, vous pourrez vous orienter vers une prolongation d’études à l’ENSG en intégrant la Licence professionnelle “géomatique et environnement” ou le cycle d’ingénieur de l’ENSG.

Une poursuite d’études est également possible en cycle universitaire ou dans une autre école d’ingénieur.

Enseignement|Admission et frais de scolarité

Mis à jour le 2 juin 2017