Logo ENSG réduit

Le numérique
au cœur des territoires

Logo facebookLogo twitterLogo linkedInEN

contact

Métiers et débouchés (ingénieur)

Ingénieur ENSG civil

L’ENSG-Géomatique offre un large éventail de spécialisations très recherchées dans des domaines variés : aménagement durable des territoires, transports, informatique, énergie, aérospatial, défense, santé...

Les métiers auxquels les étudiants sont préparés sont actuellement en pleine expansion : responsable SIG, ingénieur d’études, consultant SIG, ingénieur en aménagement du territoire, responsable de projet d’analyse territoriale, et développeur de logiciels SIG.

Les entreprises recrutant les ingénieurs civils sont très variées, tant en termes de statut (secteur privé, public, semi-public) qu’en taille (grand groupe, PME, start-up). À titre indicatif, des ingénieurs sont ainsi recrutés par les entreprises et organismes suivants : Altran, Bouygues Télécom, BRGM, Capgemini, Cerema, CGG, ESRI, FIT Conseil, IGN, Ikos Consulting, Ingérop, Isogéo, Magellium, Mobigis, Office international de l’eau, Office national des forêts, RATP, Safran, Schlumberger, Services d’urbanisme des collectivités territoriales, SNCF, Soldata, Star-Apic, Stéria, SopraGroup, Systra, Total, Véolia, Vinci Construction.

Un ingénieur diplômé de l’ENSG peut aussi poursuivre son cursus par un doctorat, la recherche pouvant ainsi être effectuée dans des organismes tels que IGN, CNRS, École normale supérieure (ENS), Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), CERN...

Ingénieur ENSG fonctionnaire

L’IGN offre une palette de métiers à multiples facettes et des parcours particulièrement variés.
Les ingénieurs de l’IGN ont pour vocation d’occuper des postes de responsabilité à fort contenu technique dans le domaine de l’information géographique et forestière, pour des fonctions d’encadrement, d’expertise, d’étude, de recherche et d’enseignement. Tout au long de leur carrière, ils pourront faire évoluer leur compétences, domaines d’activités et responsabilités (en particulier par le concours interne d’accès au corps des IPEF, dont les modalités sont détaillées ci-dessous) et effectuer des mobilités au travers des postes qui leur sont offerts dans d’autres administrations de l’État, dans la fonction publique territoriale ou d’autres organismes publics.

Rejoindre le corps des ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts (IPEF)
Le corps des IPEF, créé en 2009, est issu de la fusion de deux corps d’ingénieurs, celui des ponts et chaussées (IPC) et celui du génie rural, des eaux et des forêts (IGREF). En rapprochant les cultures et les savoir-faire, l’objectif est de répondre aux nouveaux défis du développement durable : climat, aménagement des territoires, logement, mise en valeur agricole et forestière, agroalimentaire, transports...
Autant de sujets qui nécessitent à la fois des compétences techniques solides mais aussi une bonne connaissance de l’action publique et qui placent les IPEF au cœur des enjeux des politiques publiques.
Les ingénieurs-élèves sont recrutés parmi les élèves de l’École Polytechnique ou par concours ouverts aux élèves d’une École Normale Supérieure, d’AgroParisTech ou d’autres grandes écoles scientifiques ou par concours interne, accessibles en particulier aux jeunes ingénieurs fonctionnaires diplômés de l’ENSG.

Pour en savoir plus
Consultez la rubrique « Applications professionnelles de la géomatique »
Téléchargez la plaquette de présentation du cycle ingénieur
Téléchargez la plaquette sur les témoignages des ingénieurs diplômés

Contact
Pour tout renseignement complémentaire : contacter le service d’information par téléphone ou par messagerie.

Enseignement|Admission et frais de scolarité

Mis à jour le 26 janvier 2018