ENSG

L'école nationale des sciences géographiques (ENSG)
 
Accueil / Recherche

Recherche

La vocation de l’ENSG est de préparer ses étudiants aux métiers de la géomatique. En particulier, elle forme des ingénieurs et des docteurs dans les domaines scientifiques et techniques spécifiques tels que : la géodésie, la photogrammétrie, les systèmes d’information géographique, le traitement d’image, etc., tout en leur donnant les compétences nécessaires pour les mettre en œuvre dans des domaines d’applications variés (urbanisme, environnement, santé, gestion des risques, etc.).

L’activité de formation par la recherche de l’ENSG s’appuie sur les laboratoires de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) :

- le laboratoire LAREG (Laboratoire de Recherches en Géodésie) couvre plusieurs secteurs importants de la Géodésie. Ce laboratoire bénéficie d’un partenariat fort avec le service de la Géodésie et du nivellement de l’IGN, ainsi qu’avec le Groupe de Recherches en Géodésie Spatiale (GRGS) et de nombreux autres laboratoires français et étrangers.
- le laboratoire LOEMI (Laboratoire d’optique et de Micro-Informatique) développe des instruments spécifiques aux travaux de l’IGN aussi bien pour sa production que pour sa recherche. Il dispose de compétences allant de la conception mécanique au développement informatique en passant par l’optique et l’électronique.
- le laboratoire MATIS (Méthodes d’Analyses et de Traitement d’Images pour la Stéréo-restitution) mène des recherches contribuant à l’amélioration de la production (et de la mise à jour) des bases de données (image ou vecteur), actuelles et futures à partir des données images "brutes". Il dirige de nombreuses actions de support envers les services de production de l’IGN et bénéficie d’un partenariat fort avec de nombreux autres laboratoires ou entreprises, en France ou à l’étranger.
- le laboratoire COGIT (Conception Objet et Généralisation de l’Information Topographique) étudie les problématiques liées à l’utilisation des données topographiques vectorielles comme l’intégration de données, le changement de niveau de détail, la cartographie ou la structuration des données pour faciliter des analyses dans des domaines d’application spécifiques (urbanisme, biodiversité, etc.).
- le Laboratoire LIF (Inventaire Forestier) La fusion de l’IGN et de L’IFN a permis de conforter les compétences thématiques de l’IFN dans le secteur forestier, et réponds aux nouveaux usages qui nécessitent des données de plus en plus spécialisées dans les différentes thématiques que recouvre la description de la surface du territoire et de l’occupation de son sol. Le LIF a pour objectif d’optimiser le dispositif statistique de l’inventaire forestier en France, et d’accroître les capacités de production d’information dans le champ forestier. Cette création se fait dans le cadre d’un partenariat avec l’INRA et AgroParisTech sur le site de Nancy.

Info connexes :

Consultez le numéro 76 d’IGN Magazine « Les coulisses de la recherche à l’IGN »

Propositions d’offres de stages et d’emplois

Propositions de stages & d’emplois...

Saisir votre offre
Catalogue des formations continues

Catalogue des formations continues

Catalogue formations 2017